Skip to content

Histoire

Introduction

Depuis ses humbles débuts en Inde en 1852, Interserve a toujours été connu pour avoir forgé des relations avec les nécessiteux et de partager la bonne nouvelle de Jésus.

1820

Environ 1820, on a estimé que sur une population de 40 millions de femmes dans le sous-continent indien, moins de 400 personnes savaient lire et écrire. C'est juste une femme sur 100 000.

Beaucoup de ces femmes ont passé leur vie séquestrées dans des  "zenana," (maison pour femmes) coupées ou déconnectées du monde.

Se marier à 13 ou 14 ans et voir son mari mourir n'avait rien d'inhabituel pour elles,  À la mort du conjoint, la femme avait deux options: Soit mourir avec lui en se jetant sur le bûcher où il brûlait, soit  passer une vie d'isolement dans le zenana, cachée du monde.

Femmes pour femmes

Confrontées à cette dure réalité, deux anglo-aryennes ont développé une vision: former des chrétiennes indiennes afin qu'elles puissent enseigner aux femmes à lire et à écrire dans le zenana.

Lady Mary Kinnaird, fondatrice d’Interserve a écrit: “si nous leur donnons le Livre à lire et les moyens d'apprendre à lire, Dieu bénira sa parole."

L'école normale de Calcutta a ouvert ses portes le 1er mars 1852.

À la suite d'un décret du gouvernement britannique, à partir de 1864, les enseignantes de l'école normale de Calcutta ont été autorisées à enseigner officiellement dans les zenana et en même temps à parler de leur foi. C'était le début de la „Zenana Bible Mission“. (mission biblique zenana).

Jusqu'en 1950, c’était une organisation exclusivement féminine!

Parce qu'il n'y avait pas de femmes médecins à travers l'Inde avant 1870, les femmes avaient à peine accès aux soins médicaux. Cet état déplorable est devenu la préoccupation d'un groupe de femmes en Angleterre et le deuxième axe de la mission. À partir de 1871, des médecins femmes britanniques se rendent en Inde pour soigner les femmes dans les zenana. L'organisation a été rebaptisée "The Zenana Bible and Medical Mission“ (ZBMM).

Au fil des ans, le ZBMM a élargi ses activités en dehors des zenana. De nombreuses écoles, hôpitaux, centres de formation et orphelinats ont été construits à travers le sous-continent indien. Par exemple, en 1920, ZBMM a fondé la première université féminine - et ceci au Pakistan! À partir de 1950, l'oeuvre a été renommé „Bible and Medical Missionary Fellowship“ (BMMF) et les hommes et les couples pourraient aussi se postuler pour le service.

Partenariat et expansion

Dans les années 1950, les employés et les organisations locales ont été systématiquement formés pour assumer plus de responsabilités. À partir de 1957, les hôpitaux, les écoles, les orphelinats, les entreprises et d'autres institutions ont été remis aux organisations locales. Aujourd'hui, de plus en plus d'envoyé(e)s viennent du Sud. L'Inde a maintenant plus de Partner que n'importe quel autre pays. 

À partir de 1953, les zones d'opération de BMMF s'étendaient continuellement  (Népal, Afghanistan, Bangladesh, région du Golfe).

Avec la délocalisation du Bureau international à Chypre en 1985, le travail s'est développé au Moyen-Orient.

Aujourd'hui, environ 750 Partner travaillent pour Interserve dans le monde.

Interserve (CH)

1987 BMMF a changé de nom à nouveau, devenant  'Interserve' pour souligner son statut international et ses services pratiques et holistiques.   La même année, l'Association «Interserve (Switzerland)» a été fondée. Connu en Suisse comme Interserve (CH), le secrétariat est basé à Bienne depuis mars  2011.

Au cours des 167 années d'existence  le nom de l'organisation a changé plusieurs fois. Néanmoins, la manière simple, axée sur les besoins et les relations pour transmettre l'Évangile de façon pratique et durable,  demeure la signature d'Interserve jusqu'à présent.